Équipement interdit

En fonction de son profil, un personnage peut se voir « interdire » l’usage de certaines armes ou défenses.

Le Barde, par exemple, ne peut utiliser le bouclier et les armures encombrantes qui, effectivement, l’empêcheraient d’exercer son « art » et donc de profiter de ses capacités. Mieux vaut s’y tenir, mais le MJ peut en autoriser un usage exceptionnel, par exemple si le Barde veut traverser une cour sous un bouclier pour se protéger d’un archer.

S’il y a combat, on applique simplement la règle PJ incompétent ci-dessus, mais avec deux autres restrictions :

  • Le personnage ne peut utiliser aucune de ses capacités.
  • L’interdiction peut être morale : une vision fondamentale de la vie, un idéal, un tabou. Par exemple, pour un Prêtre qui n’a pas le droit de « faire couler le sang », l’usage d’une arme tranchante est interdit. Dans ce cas, le joueur devra impérativement jouer le choc psychologique découlant de son infraction (coup de folie, prostration passagère, pénitence, etc.).